top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurAttika Lesire

7 sujets scientifiques hors Covid pour 2021

Des sujets à surveiller de près... Par essence, l’actualité des découvertes scientifiques est plutôt imprévisible, ceci dit l’année 2021 compte déjà quelques rendez-vous à ne pas manquer.



France & ciel


  • Levons nos têtes de fourmis vers le cosmos. Si la date exacte n’est pas encore connue, le français Thomas Pesquet retrouvera l’espace pour son deuxième vol au printemps 2021 (probablement en avril ?). Ce sera également le deuxième vol "en mission" de la capsule spatiale de la firme américaine SpaceX. Le premier vol de l’astronaute français, en 2016, avait eu lieu à bord d’un vaisseau russe Soyouz.

  • Toujours dans l'espace, un événement en retard qui devait avoir lieu en 2020- le télescope spatial américano-européen James Webb devrait enfin s’envoler à bord d’une fusée Ariane 5. L’objet de haute technologie doit remplacer le télescope Hubble, qui faisait de si belles images. Rendons-nous compte : son miroir de 6 mètres et demi a six fois la puissance de son prédécesseur. De magnifiques perspectives sont donc à attendre. Par exemple, il pourra capter les faibles émissions infarouges d'objets très lointains, et même scruter l'atmosphère de planètes tournant autour d'étoiles proches. Il aura coûté 8,8 milliards de dollars, beaucoup plus que prévu à l'origine... les astronomes espèrent que l'attente en aura valu la peine.


Diabète, Alzheimer & co


  • La vie de millions de diabétiques pourrait changer. Fin 2020, des chercheurs américains ont recréé en laboratoire des cellules pancréatiques capables de produire de l'insuline et dont le dysfonctionnement est à l'origine de la maladie. Mieux, ces organoïdes sont modifiés pour échapper au système immunitaire, permettant leur transplantation sans risque de rejet. Si ces travaux débouchent sur un traitement en 2021, l'état du diabète dans le monde pourrait être bouleversé.

  • Les preuves sont encore faibles, mais un médicament (Aducanumab), a au moins fait la preuve qu'il ne posait pas de danger pour la santé. Aujourd'hui, on s'attend donc à ce que l'organisme américain en charge (la FDA) approuve sous peu ce qui serait le premier traitement censé être capable de ralentir la progression de l'Alzheimer. Mais ne nous hâtons pas trop vite, les deux études de phase 3 ont présenté des résultats contradictoires quant à son efficacité. Suspens...

  • Elle avait fait grand bruit en 2020, une intelligence artificielle capable de résoudre un des plus gros casse-tête de la biologie : la façon dont les structures complexes des protéines s'emboîtent (ou non) les unes dans les autres. D'autres technologies, comme la cryo-microscopie électronique, progressent à grands pas pour observer ces microscopiques structures. Cela n'est en rien anodin. Découvrir, parmi des milliards de combinaisons possibles, quels "duos" de protéines s'emboîtent, peut ouvrir la porte vers un médicament ou vers la compréhension des mécanismes d'une maladie.



  • Les ingénieurs de ce monde en rêvent... La maîtrise de la fusion nucléaire, ce qui fait briller notre étoile depuis des milliards d'années. La promesse d'une énergie illimitée et qui produirait peu de déchets -à ne pas confondre avec la fission, qui fait fonctionner les réacteurs nucléaires actuels. Depuis plus de 50 ans, les physiciens ironisent sur le fait que la maîtrise de la fusion nucléaire est à 50 ans dans le futur. Or, cette année, le plus gros réacteur expérimental de fusion nucléaire, le Joint European Torus (JET), basé en Grande-Bretagne, va commencer ses premiers essais, qui permettront peut-être de savoir si, après toutes ces décennies de recherches, on est capable de produire, ne serait-ce que pendant quelques secondes, davantage d'énergie qu'il n'en fallu pour démarrer la machine. Un autre réacteur expérimental, ITER, est en construction en France et les premiers essais sont prévus pour 2025.


  • Mon anniversaire est en juin, et vous savez quoi ? Le mois de juin pourrait être l’occasion d’un voyage dans le Grand nord. Une éclipse annulaire de Soleil, où l’astre se cachera derrière une Lune plus petite formant un "anneau" lumineux, sera visible au Groenland et au nord du Canada le 10 juin. À vos tirelires !


Mais regardez moi les pépites de notre Créateur nom de nom !




Attika Lesire



0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page